La poule pondeuse pour des œufs frais chaque jour !

De plus en plus de familles choisissent, par économie et pour l’écologie, d’élever quelques poules. Deux ou trois poules permettent de recueillir chaque jour des œufs tout frais et entièrement bio, d’éliminer une partie des déchets ménagers et de nettoyer le terrain des insectes qui le colonisent et l’abîment. Mais comment choisir une poule pondeuse lorsque l’on débute un élevage? Quelques conseils à suivre.

De bonnes pondeuses

Poule pondeuseIl existe de très nombreuses races de poules et il est bien difficile de faire un choix ! Parmi les plus performantes, la poule rousse est une excellente pondeuse au plumage flamboyant, dotée d’un caractère très sociable. Plusieurs races se retrouvent sous l’appellation de « poule rousse » : Warren, Lohman… La Vorweck possède un plumage bicolore très contrasté, noir et roux. Elle est également une très bonne pondeuse, au caractère vif et peu craintif. La très jolie Marans de race ancienne pond de très gros œufs roux foncé. D’un bon caractère, elle est curieuse et vive. D’autres races sont tout à fait adaptées à un petit élevage : la Sussex, la Gâtinaise, la Coucou de Rennes, la Gauloise… Chacune a ses particularités et le choix d’une poule pondeuse est aussi bien affaire de goût personnel que de coup de cœur !

Choisir une poule pondeuse

On trouve des poules pondeuses sur les marchés locaux, chez des agriculteurs, dans des élevages spécialisés… et même sur Internet ! Au moment de l’achat, lorsque l’on débute dans l’élevage, mieux vaut privilégier un professionnel qui offre des garanties et qui saura donner quelques conseils. Quelques éléments sont à vérifier avant de conclure l’achat. Il faut veiller à ce que le sujet n’ait aucune blessure et à ce que ses pattes soient propres. Mieux vaut éviter les poules qui ont peu de vivacité ou qui semblent prostrées. Le plumage doit être bien fourni et les yeux ne doivent pas couler. Il est préférable enfin que le bec n’ait pas été coupé car la poule risquerait d’avoir des difficultés pour s’alimenter.

De retour à la maison avec les nouvelles pensionnaires, il faudra quelques jours pour qu’elles s’habituent totalement à leur environnement. Mais elles offriront très vite des œufs pour toute la famille !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *